21 mai 2015

Les remèdes prophétiques

doua

1) Les dattes

 

D’après Sa’d ibn abi Waqass le Prophète (Bsdl) : « Celui qui déjeune le matin avec sept dattes Al-Ajwa, rien ne pourra lui nuire en ce jour, ni par le poison et ni par la sorcellerie » (Boukhari et Mouslim).

De plus l'histoire de Maryam dans le Coran nous fait rappeler encore les grandes vertues des dattes ...

 

" Alors, il l'appela d'au-dessous d'elle , [lui disant : ] "Ne t'afflige pas. Ton Seigneur a placé à tes pieds une source. Secoue vers toi le tronc du palmier : il fera tomber sur toi des dattes fraîches et mûres. Mange donc et bois et que ton oeil se réjouisse! (...)". Sourate 19- Versets 23 à 26.

 

Les dattes Al-Ajwa évoquées sont une variété qu’on retrouve à Médine, parmi les meilleures de tout le Hijaz. Elles sont trés peu vendues en France car son prix au kilos est assez cher mais vous trouverez tout de même des sites qui vendront cette variété de dattes.

 

 

2) Eau de Zamzam

 

D'après Ibn Abbas (qu'Allah l'agrée), le Prophète (Bsdl) a dit: « La meilleure eau sur la terre est l'eau de zamzam, elle permet de rassasier et de guérir. Et la plus mauvaise eau sur la terre est celle de la vallée de Barhout près de Hadramawt, elle est comme la patte de la sauterelle elle coule le matin et est sèche le soir ». (Rapporté par Tabarani et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib).

Egalement le Prophète (Bsdl) "Elle est certes bénite ; elle est certes une vraie nourriture » rapporté par Mouslim. 

 

 

3) Miel

 

Allah a dit dans la sourate Nahl verset 69 en parlant des abeilles : « Sort de leurs ventres une boisson aux couleurs variées dans laquelle il y a une guérison pour les gens. Il y a vraiment là une preuve pour les gens qui réfléchissent ».

 

D'après Ibn Abbas (qu'Allah l'agrée), le Prophète (Bsdl) a dit: « La guérison se trouve dans trois choses: l'incision de celui qui fait la hijama, une gorgée de miel... » rapporté par Boukhari.

 

4) Graines de Nigelle

 

Et la graine noire (Al-Habbat As-Saoudah) est un médicament contre toutes les maladies, le prophète (Bsdl) a dit : "Utilisez cette graine noire, car elle est le remède contre toutes les maladies, sauf la mort", rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

Vous trouverez aisément du miel aux graines de nigelles dans les librairies musulmanes qui vous aideront par la Grâce d'Allah à détruire le mal que vous avez pu manger. Il faut bien sûr lire le Coran sur le pot de miel avant de le manger. Il faut prendre une cuillère à jeûn tous les jours.

 

 

5) Les ventouses

 

Selon Le Prophète (Bsdl) : " Le meilleur remède que vous puissiez utiliser, est Al-Hijaama (la saignée)", rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

Deux manières de pratiquer la Hijaama sont répandues, la hijama à chaud avec la pose qui s'effectue à l'aide d'une flamme, c'est la chaleur qui fait le vide par combustion de l'oxygène et la hijama à froid avec un système de pompage-aspiration d'air.  

Attention ! Beaucoup de raquis ont constatés que faire souvent des ventouses sur la tête causerait des pertes de mémoires. Je n'ai pas trouvé de confirmation de cela par des médecins ou spécialistes mais je continue mes recherches.

 

 

 

 

 

 

Posté par Oukhti muslima à 21:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Savoir si l'on est touché par la sorcellerie

 

tristesse 2

Il est assez facile de savoir si l'on est touché par la sorcellerie. En effet, des signes distincts se manifestent chez le malade, à lui alors d'y prêter attention.

 

Les principaux signes sont les suivants :

 

1) Les rêves

 

Certains types de rêves confirment la présence de sihr chez une personne et notamment le moyen par lequel il a été fait. Les djinns se manifestent dans nos rêves et c'est pour celà que les raquis expérimentés nous demandent quels types de rêves nous faisons.

En réalité, les sorciers utilisent trés fréquemments des symboles pour faire de la sorcellerie et ceci apparaissent dans les rêves. Par exemple, si l'on rêve souvent que l'on est poursuivis, il est fort probable que la sorcellerie avec des cadenas a été fait et ceci aura pour but de vous bloquer dans la vie.

 

Vous trouverez un article détaillant tous ses symboles dans le document ci-dessous :

reves_sihr

 

2) Apparition de douleurs physiques

 

Pour la plupart des gens touchés par de la sorcellerie, des douleurs inhabituels se manifestent chez eux soudainement.

Il ne s'agit pas de douleurs habituels qui s'expliquent aisément par un diagnostic médical, mais plutôt d'un mal inhabituel et inexplicable.

Dés lors, dans un premier temps il faut rechercher une raison médicale à ses douleurs mais si rien n'est décelé, il faut alors se tourner vers la possibilité d'un mal occulte.

Généralement, il s'agit de gros maux de tête, maux de ventre répétés,  grosse fatigue, des douleurs à des endroits préçis du corps. Notons que l'endroit où est ressentit la douleur est souvent l'endroit où est logé le djinn et/ou est déposé le sihr.

 

3) Changement soudain de comportement

 

En effet, le malade change de comportement sous l'effet du sihr et/ou du was was du djinn.

Si le sihr a été fait pour vous faire échouer dans votre travail, vous aller ressentir une "flemme" de travailler et un manque de motivation notamment. Il y'a aussi d'autre symptomes comme : avoir l'esprit ailleurs, manque de concentration, colère, l'impression que quelqu'un nous parle dans la tête, pensées obsessionnelles, ne plus avoir envie de faire des actes d'adorations, avoir envie de dormir en lisant le coran, ne plus supporter quelqu'un de son entourage, le manque d'appéti, détester son mari, ne plus vouloir s'occuper de ses enfants, etc... 

Malheureusement cette liste n'est pas exhaustive et plusieurs sortes de comportements sont constatés chez les malades, il faut donc y prêter suffisamment attention pour déterminer si l'on est touché par du sihr, mais pas au point de penser que chaque changement est dû à du sihr. Il s'agit là encore d'un indice.

 

4) Manifestation du djinn

 

Il faut faire une distinction importante : on peut être touché par du sihr sans être possédé par un djinn mais également être possédé essentiellement qu'à cause d'un sihr.

En effet, un djinn peut posséder une personne sans qu'il ait de lien avec de la sorcellerie comme le cas des personnes touchés par un djinn amoureux ou touchés par un djinn qui possède une personne par vengeance lorsque celle-ci aurait tué ou bléssé un membre de sa famille. Il semble également possible pour les sorciers d'envoyer des djinns à une personne, pour la surveiller ou l'embêter, sans sihr et donc la personne sera seulement frappé par des crises spontanées.

Lorsque le sorcier fait du sihr et veut s'assurer de son succés, il envoie un djinn qui aura le rôle de déposer et surveiller la sorcellerie dans le corps de la personne ou soit simplement posséder la personne pour lui faire ce pourquoi il a été envoyé : abandon du travail, séparation du couple, la folie...

 

Dans ces deux cas, un djinn est présent dans le corps de la personne et pour qu'il se manifeste, le Coran doit être lu sur le malade, ou parfois il s'exprime de lui même sans lecture du Coran au préalable.

Posté par Oukhti muslima à 21:40 - Commentaires [104] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Découvrir que l'on est touché par du Sihr

tristesse

 

A cette époque j'avais une vie assez simple qui se résumait à aller à l'école, rentrer à la maison et passer du temps avec mes amies.

J'avais néanmoins entamé un réel changement dans ma pratique religieuse. J'ai ressentit un grand besoin de me réapproprier cette religion que je pratiquais seulement par habitude, ma foi est montée en flèche et mon coeur était remplie d'une sérénité et d'un amour immense pour mon Seigneur.

Plus tard, j'ai commencé à ressentir des symptômes qui ne m'ont pas alertés (flemme de travailler, manque de concentration, avoir du mal à étudier) mais étaient assez intrigants pour qu'un de mes proches me conseille d'aller faire une roqya et là...la douche froide.

 

" Toi tu as un djinn mauvais" me dit le Raqui. Je ne comprends pas...un djinn? Mais comment est-il arrivé là?

Le deuxième choc et le plus important, est venu quelque temps après lorsque nous avons su qu'il avait été envoyé par quelqu'un qui avait fait de la sorcellerie contre moi, et c'est à ce moment là, que, j’ai définitivement réalisé le mal dont je faisais l’objet. J’ai eu tellement mal, mon corps et mon coeur pleurait intérieurement, ça été vraiment dûr d’ accepter qu’une personne dont j’ignorais encore l’identité, me voulait du mal.

 

Ce qui fait mal, c’est la lâcheté avec laquelle ces personnes agissent. Ils n'ont même pas le cran de faire les choses en face, mais préfèrent se cacher derrière des djinns et des sacrifices dans l’espoir de vous voir périr, tous cela sous leurs yeux hypocritement pleins d'amitié et de respect.

 

Nous avons su trés rapidement qu'il s'agissait d'une personne très proche de notre famille qui en réalité nous jalousait, au point de ne pas supporter pas de nous voir réussir et suivre le droit chemin.

 

Tout cela me pousse à vous donner ces conseils précieux :

 

1) Soyez de manière général trés discret sur ce que vous faite dans la vie (étude, salaire, relation de couple...) pour ne pas susciter la jalousie de ceux qui vous envie ou ont un coeur déjà malade.

 

2) Sachez que les gens qui font de la sorcellerie ou qui vont voir un sorcier pour vous faire du mal font forcément partie de votre entourage. Qu'il s'agisse d'un voisin, un ami, un collégue, sa belle famille ou même un membre de sa propre famille.

 

3) Cherchez rapidement à savoir par quel mal vous êtes atteint et dans quel but cela vous a été fait car la découverte du sihr diminue son effet sur le malade.

 

4) Ne jamais faire savoir au début que l'on a découvert que l'on est atteint par du sihr et que l'on entame un traitement car le sorcier pourrait refaire de la sorcellerie. Ayez également en public un comportement qui ne laisse pas transparaître votre mal.

 

5) Faites en sorte que cette personne ou ce sorcier en sache le moins possible sur l'évolution de votre état. Dés lors en parler qu' à trés peu de personnes car ils chercheront toujours à s'informer par des intermédiaires vous côtoyant.

 

6) Préservez vos coeurs de la jalousie et de l'envie.

 

Dieu le Trés-Haut a dit : " Est-ce qu'ils envient les gens pour ce que Dieu leur a donné de Sa générosité ? ". Sourate 4- Verset 154. Le Prophète ( Bsdl ) a dit également "  Méfiez-vous de l'envie car l'envie mange les bonnes actions comme le feu mange le bois (ou l'herbe). Rapporté par Abou Dawûd

 

7) Aimez pour votre frère ce que vous aimeriez pour vous même et remerciez Allah pour le bien qu'il donne à quelqu'un.

A ce sujet le Prophète ( Bsdl ) a dit :"Nul ne sera véritablement croyant tant qu'il n'aimera pas pour son frère ce qu'il aime pour lui-même", et dans une autre version : "tant qu'il n'aimera pas pour son voisin ce qu'il aime pour lui même". Enfin Allah le Trés-Haut dit : " Les Croyants ne sont que des frères". Sourate 49- Verset 10.

Posté par Oukhti muslima à 21:34 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Une épreuve...mais une bonne nouvelle

images5TBM3GW7

 

Sachez mes frères et soeurs que cette épreuve est sans doute l'annonce d'une bonne nouvelle. Allah vous gratifie d'une multitude de bienfait mais également vous fait part de sa Miséricorde.

 

En effet, Allah ne dit-il pas dans le Coran :

 

" Nous vous éprouverons sûrement un tant soit peu par la peur, la famine, la réduction des biens, des personnes et des récoltes. Et annonce la bonne nouvelle aux patients". Sourate 2- Verstet 155.

 

" Ô les croyants ! Soyez endurants, Incitez-vous à l'endurance. Luttez constamment (contre l'ennemi) et craignez Allah, afin que vous réussissiez ! ". Sourate 3- Verset 200.

 

Egalement, selon Abou Sa'id et Abou Hourayra (Das), le Prophète (Bsdl) a dit : " Il n'est pas une fatigue ou une maladie, ou un souci, ou une peine, ou un mal, ou une angoisse qui touche le Musulman, jusqu'à l'épine qui le pique, sans que Dieu ne lui efface à cause de cela une partie de ses péchés". URA.

 

Et enfin, Selon Anas (Das) " Le Messager de Dieu (Bsdl) a dit : (...) Dieu le Trés-Haut, quand il aime des gens, les éprouve. Celui qui accepte l'épreuve avec abnégation aura la satisfaction de Dieu; et celui qui lui oppose son mécontentement, Dieu sera mécontent de lui ". Tirmidhi.

 

Malheureusement à l'annonce de ce qui venait de m'arriver, je ne connaissais pas encore tout cela et ma première réaction fut la mauvaise : " Qu'est-ce que j'ai fait à Dieu pour qu'il me fasse ça ? ". Qu'Allah me pardonne, pour ce genre de paroles, car à l'époque, j'étais loin de savoir que c'était un bienfait pour moi.

Bien entendu, au début on est choqué, on ne comprend pas, on se pose toutes sortes de questions " mais qui ne m'aime pas ? mais qui ne m'aime pas au point de me vouloir du mal et me faire souffrir ? ", on a beaucoup d'interrogation, alors que le premier mot qui doit être dit est : Al hamoulilah.

 

Al hamdoulilah tout d'abord, parce qu'Allah fait en sorte que l'on sache ce qui nous arrive, or nombreux sont ceux qui ont changés radicalement de comportement, sans raison apparente, jusqu'à devoir séjourner dans un hôpital psychiatrique, alors qu'il s'agissait de sihr.

 

Al hadmoulilah aussi, car malgré tout, Allah nous a donné la possibilité de pouvoir l'adorer et de lui demander de l'aide.

 

Al hamdoulilah également, car, à travers cette épreuve, Allah nous appelle à lui. Il veut que nous suivons avec sincérité et dévotion ce qu'il a révélé à notre Prophète bien aimé Muhammad (Bsdl) mais surtout qu'on l'adore comme il se doit et pas négligemment comme on avait pu le faire auparavant.

 

En effet, on a tous connu dans notre vie des personnes suivrent le mauvais chemin, et qui, malgré les épreuves ne changent pas et même s'enfoncent dans les tenêbres. Or, pour nous, Allah a déclenché notre changement. Par cette épreuve, il nous prouve qu'il nous aime et qu'il souhaite qu'on revienne à lui.

 

Le Prophète (Bsdl) a ainsi dit " Le Croyant et la Croyante ne cessent d'être éprouvés dans leur corps, leurs enfants et leurs biens jusqu'à ce qu'ils rencontrent Dieu le Trés-Haut sans avoir à répondre d'aucun péché".  Tirmidhi

 

 

ALLAH AKBAR

 

 

 

Posté par Oukhti muslima à 21:30 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,